Concept

Les personnages joueurs font partie d’une organisation mise en place après la découverte du voyage temporel afin de voyager dans le temps pour empêcher et résoudre les modifications involontaires ou volontaires de certaines personnes essayant de manipuler le passé à leur profit.

Principes

Tous les joueurs font partie d’un groupe chargé de maintenir l’ordre temporel, souvent mis à mal par des terroristes, des voleurs ou toute personne ayant accès à un moyen de voyage temporel et essayant de modifier la ligne temporelle sans imaginer les implications derrière (ou justement en les imaginant très bien).

 

Comment ça marche ?

Pacha, le QG actuel du Conseil Temporelle, l’organisation créée par les Nations Unies au 25 eme siècle pour gérer les voyages temporels, est une sphère de Dyson située sur une orbite synchrone mais décalée de la Terre, d’où sont émis tous les vortex temporels permettant gérer l’envoi de missions.

Les Vortex temporels sont mis en place pour toute la durée de la mission et sont invisible pour toute personne non entrainée. De même un filtrage ADN empêche le passage de  toute personne non affiliée à la mission. Tout agent entrainé peut aussi modifier le portail pour ajouter un “passager”,  utiliser le portail pour un déplacement dans l’espace ou le temps.

Les agents temporels sont des personnes possédant un don spécifique (assimilé à des pouvoirs Psis) apparus sans qu’on ne sache trop comment vers le 23eme siècle. Après plusieurs dizaines d’années d’études les scientifiques ont découvert que les porteurs de ce gène pouvait développer, après entraînement, des pouvoirs psis et pour une minorité d’entre eux une capacité à développer le contrôle temporel.

Si le Conseil utilise le principe des portails principalement des personnages entraînés, ce ne sont pas les seuls moyens de voyage dans le temps. Diverses “machines” existent, des prototypes anciens reposant sur le même principe, voire des machines modernes construites en cachette. En fait le principe des portails nécessite une telle énergie que si il s’agit du moyen le plus sûr sur ce n’est pas le plus facile. De plus dans certains cas l’établissement d’un Vortex est impossible et dans ce cas les agents doivent utiliser eux même un “sauteur”.

 

 

*La culture inca ne distingue pas l’espace et le temps ; l’espace-temps est appelé « pacha », en quechua et en aymara