Lands of Salvation

with Pas de commentaire

genre : western, kung fu, post apocalyptique, heroic fantasy

Année 158 après l’exode.

Il y a 164 ans commençait une nouvelle guerre mondiale. Et comme l’avait prévu de nombreuses personnes celle ci fut la der des der. Les gouvernements tombèrent, les pays disparurent .

Des colonnes de réfugiés commencèrent à fuir les terres désolées en direction d’un lieu épargné par les retombées radioactives, les armes chimiques ou les militaires abandonnés ivres de puissance et de sang.

Après des semaines d’errance les quelques survivants de ces colonnes de réfugiés finirent par arriver dans un lieu épargné et viable où ils s’installèrent pour se recréer une vie. Ils appelèrent ces terres « Lands of Salvation ».

La première décision commune prise par les « dirigeants » de ces nouveaux groupes, fût de condamner l’utilisation des armes à feu, les explosifs, les armes de destruction massives. L’accord de l’Autel de Paix fut signé par tous et les armes furent saisies et détruites dans une vieille usine sidérurgique se trouvant sur les territoires découverts. La peine la plus dure a été décidée (la mort lente et douloureuse) pour tout détenteur, utilisateur ou fabriquant de telles armes.

Une fois cela fait les différents groupes de réfugiés se dispersèrent sur ces nouvelles terres pour essayer d’y recréer une nouvelle forme de société.

Mais rapidement les travers humains reprirent leurs droits et d’une société de concorde utopique, elle se transforma en un remake de l’organisation féodale. Les groupes finirent par s’organiser en « Maison », dirigée par un représentant unique détenant tout le pouvoir et s’arrogeant un titre honorifique. Les « simples » ouvriers devinrent des outils, des « sans noms » ayant juste droit à un prénom, les noms de famille étant réservés aux « nobles ».

Chaque famille se spécialisa dans un type de production (pétrole, agricole, armes, machines, drogue,etc..) selon une organisation créée à l’origine pour permettre les échanges entre les différents groupes épars et optimiser la production, nécessaire après la guerre. Mais ce système de monopole fût rapidement dévoyé et actuellement 13 Maisons existent et se partagent les terres de Salvation avec des relations « à couteau tiré ».

Chacun se créa sa propre armée, chargeant les meilleurs combattants aux armes blanches d’entrainer au mieux leurs troupes, néanmoins limité.

Ce status quo, revendiqué par chaque Maison tient depuis plusieurs dizaines d’années, aucune Maison ne voulant courir le risque d’une coalition à son encontre.

En dehors des Maisons une autre société de Nomades, circulant entre les diverses maisons pour vendre leur service ou des biens, des bateleurs, des exilés, des fuyards, tentent de survivre, certains se groupant quelques fois pour instaurer un monopole quelconque sur un bien ou un service histoire de se créer leur propre Maison, reconnue peut être un jour par les autres. Néanmoins tout ceux qui ont tenté de quitter les Lands of Salvation n’ont jamais reparu , tués en essayant de passer les terres empoisonnées, le désert, la mer acide ou tout autre territoire peuplé de créatures sauvages.

 

Inspirations : Into the balands, Lazarus, Dune

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.